0Shares

Bienvenue au République du Salvador, un pays d’Amérique centrale limitrophe du Honduras et du Guatemala. Les Pipils appelaient autrefois cette région « Cuzhcatl », ce qui signifie en Nahuatl « La Terre (le lieu des objets de valeur», Après la conquête de l’Espagne, la région fut baptisée par le conquistador espagnol avec le nom “Provincia De Nuestro Señor Jesucristo El Salvador Del Mundo” (“Province de Notre Seigneur Jésus-Christ, Sauveur du Monde”), maintenant abrégée en “República de El Salvador” (sens littéral : République du Sauveur). Pour savoir connaitre plus de ce pays, on va plonger dans les quelques secteurs approfondis à ce pays ! on y va !

Pupusa, le plat national de Salvador

Faire découvrir un pays en Amérique Central, très proche à la culture espagnole

Pupusa via Nationalfoods.org

Culture

L’espagnol est la langue officielle du Salvador, mais de nombreux habitants parlent l’anglais. L’Église catholique romaine joue un rôle important dans la culture salvadorienne. Les personnalités étrangères importantes au Salvador sont les pasteurs et professeurs jésuites Ignacio Ellacuria, Ignacio Martín-Baró et Segundo Montes, qui ont été tués en 1989 par l’armée du Salvador pendant la guerre civile. Les peintures, les céramiques et les produits textiles sont les principaux objets d’art.

Brièvement la condition économique

L’économie d’El Salvador a connu des hauts et des bas pendant le gouvernement du parti républicain national, qui a initié des marchés de libre concurrence et des modèles de gestion fiscale incluant la privatisation des banques, des télécommunications, des fonds publics, la distribution d’électricité et une partie de la production d’électricité, l’élimination des contrôles de prix et des subventions et l’application des droits de propriété. Le PIB a connu une croissance modérée mais stable après la signature de l’Accord de paix de 1992 dans le domaine de la macroéconomie. Le problème auquel El Salvador est confronté est le déséquilibre économique des revenus individuels. En 1999, un cinquième de la population la plus riche recevait 45% des bénéfices du pays, tandis qu’un cinquième de la population pauvre n’en recevait que 5,6%.

Cuisine authentique

Le plat le plus célèbre du Salvador est le Pupusa. Celui-ci est une tortilla de maïs de fabrication artisanale (préparée à partir d’une période de maíz ou de masa de arroz, mélange de farine de maïs ou de riz utilisé dans la cuisine d’Amérique centrale) et remplie d’un ou de plusieurs des ingrédients suivants : fromage (queso) (Quesillo con loroco), peau de porc rôtie (chicharrón), poulet (pollo), haricots frits (frijoles refritos) et / ou queso con loroco (le loroco est un bourgeon de vigne d’Amérique centrale). Le nouveau domaine tels que la crevette est utilisé par les restaurants mobiles. Pupusa est originaire du Salvador, mais les immigrants ont apporté ce plat dans des zones résidentielles telles que la Californie, la Virginie, le Washington DC et d’autres régions où il existe maintenant de nombreux Pupuseria (endroits où l’on vend des pupusa). Pupusa est souvent servi avec du curtido (une sorte de laitue épicée au chou ou de chou mariné) et de la sauce tomate, que l’on mange avec les doigts.

Le Salvador est riche avec la culture méritée à voir !